La frugalité

Apprécier les choses simples de la vie et planifier l’optimisation de ses dépenses est agréable dans la mesure où l’on sait que ça me permet de bénéficier de plus de liberté par la suite. La frugalité, ce n’est pas super excitant pour la plupart des gens. Le plus souvent, c’est associé à être cheap. C’est plus séduisant pour beaucoup, l’idée de ne jamais avoir à compter et de pouvoir dépenser en bénéficiant d’une source d’argent inépuisable, sans répercussions…

Ça serait appréciable au début mais ne serait certainement pas durable dans le temps. L’argent est le moyen utile pour l’atteinte de ses objectifs et pour se récompenser après avoir mené des efforts. En ne travaillant pas pour atteindre ses objectifs, on ne se dote pas de l’expérience et des habitudes qu’il est nécessaire d’expérimenter pour soutenir son indépendance financière une fois celle-ci atteinte. Beaucoup de personnes se leurrent dans la poursuite du gain matériel sans connaitre le véritable état qui est en fait recherché. En se limitant à travailler uniquement pour gagner de l’argent, on ne peut pas profiter de la vie à son plein potentiel.

La frugalité, c’est en fait un train de vie qui tend à abandonner ce qui n’a pas beaucoup d’importance pour soi afin d’avoir plus de ce que l’on veut vraiment. Ça veut parfois dire de restreindre ses dépenses de façon optimale et ça veut parfois dire dépenser plus pour économiser en bout de ligne. La modération dans la frugalité c’est le premier élément à maitriser pour une vie sans dettes et pour par la suite devenir riche.

Voici les principes fondamentaux qui font du mode de vie frugal un succès:

  • Donner plus d’importance à ce qui nous fait profondément envie et qui aurait un impact bénéfique sur plusieurs niveaux dans notre qualité de vie.
  • Prendre conscience du cycle de vie des objets et des répercussions qu’ils ont tout au long de leur existence.
  • Couper toutes les dépenses enflagosses inutiles.

Un bon exemple serait un instrument de musique. Si vous développez de nouvelles habiletés ou que vous profitez du plaisir de jouer de la musique depuis longtemps. Un instrument de qualité qui perdurera au travers des générations amène une satisfaction qui nourrira un intérêt profond et sera utile tant que votre intérêt d’en jouer sera là.

Même si un instrument de musique ou un outils d’ébénisterie par exemple, coûte plus cher qu’un café glacé au service au volant, vous dépenserez peut-être moins au final qu’en cédant à de multiples d’envies éphémères de consommer des café glacés.

Un autre aspect important de la frugalité est celui de ne rien gaspiller. Récupérer le maximum des objets dont ne se sert plus et remplacer les pièces d’appareils défectueux amènent de nombreux avantages:

  • Développer ses habilitées manuelles et son ingéniosité.
  • Améliorer grandement sa relation à la nature en limitant la pollution.
  • Faire des économies.

Pour moi, l’intérêt pour la réparation d’objets qui ne fonctionnent plus ou la création de nouveaux objets à l’aide de matériaux récupérés vient principalement des deux premiers avantages énoncés. En se familiarisant avec le désassemblage, la couture, le filage et la menuiserie, on se prémunie du mindset de l’innovation frugale qui permet de se développer un regard technique et pratique.

Avoir un but

Atteindre son indépendance financière ça ne signifie pas seulement être riche, c’est surtout d’être en contrôle de son temps et d’être en mesure de réaliser ses projets. Il est tout à fait possible de faire ce qui nous passionne sans argent, ou de vivre une vie riche et joyeuse sans capital monétaire. Tout dépend des ambitions que l’on entretien.

C’est crucial d’avoir un objectif quand on démarre son enrichissement. Pourquoi? Simplement parce que de développer son patrimoine dans le but d’atteindre la liberté financière ça demande beaucoup de travail. Si on n’a pas un objectif clair qui nous allume et qui nous motive à continuer, les actions que l’on mettra en place seront beaucoup moins efficaces et on risquera de manquer de motivation avant d’atteindre cet objectif.

Que l’on soit en difficulté financière ou que l’on souhaite avoir plus d’argent pour investir, c’est un passage obligé que de prendre les bons plis avant de commencer à investir. Être capable de se modérer dans ses dépenses permet de gagner de la sécurité financière et de pouvoir ensuite expérimenter la bonne gestion de son patrimoine financier une fois que l’on a démarré ses investissements.

Un mode de vie frugal est totalement bénéfique à l’atteinte de l’indépendance financière, puisqu’il permet de réduire les dépenses liées au cout de la vie et permet aussi d’investir d’avantage dans des actifs qui font travailler l’argent à sa place. Ce sont les deux leviers qui son à notre disposition au tout début de notre enrichissement.

Comment évaluer ses dépenses?

Une façon simple de se rendre compte de ses dépenses est tout simplement de calculer combien de temps on peut vivre sans travailler. Prenez le montant total de vos économies, divisez-le par vos dépenses totales mensuelles et vous verrez combien de mois vous pouvez vous permettre de ne pas travailler.

Le calcul simple pour connaître le nombre de mois où on peut ne pas travailler.

Faire l’exercice de payer uniquement par carte et de connaître les montants dépensés sur votre compte permet de calculer votre budget avec les bons chiffres. D’excellentes listes pour compiler ses dépenses sont disponibles sur internet si vous n’avez pas envie de vous créer un tableau vous-même. Exemple de budget en ligne exhausstif.

Ultimement, je crois que de compter ses dépenses avec autant de précision devient contreproductif et néfaste pour son enrichissement. C’est utile pour démarrer de se faire une idée précise de ce que l’on dépense mais il faut ensuite se concentrer sur l’acquisition d’actifs. La frugalité dans ses choix de consommation facilite le travaille.

Personne n’échappe à l’endettement. La simple compréhension véritable de ce qu’est une dette permet déjà de s’éviter bien des pertes quand on réfléchi à sa manière de consommer.

Choisir son type d’endettement

En 2016, l’endettement total des Canadiens était à 160% de leur revenu disponible. Cette augmentation drastique par rapport aux données du début du siècle est principalement causée par les dettes hypothécaires et par les dettes attribuables aux marges de crédit.

Les taux d'endettement au Canada varient entre chaque ville.

Les dépenses sur le crédit à la consommation sont ce qu’il y a de plus nuisible pour sa santé financière. Une personne frugale ne sera pas à l’aise de payer de l’intérêt pour des produits de consommation éphémères. Par contre, cela n’empêche pas la personne frugale de s’endetter pour autant!

Saviez-vous qu’il existe deux type de dette? Robert Kiyosaki le décrit bien dans son livre « Rich Dad Poor Dad ». Il explique qu’il faut différencier la bonne dette de la mauvaise. Quand il s’agit de s’endetter, il faut être conscient du type de dette que l’on contracte. Une dette peut permettre de gagner de l’argent alors qu’une autre, d’en perdre.

Gagner de l’argent avec une dette, vous pensez peut-être à l’achat d’une maison, qui lors de la revente permettra de faire un gain en capital. Ça n’est pas toujours le cas. Les maisons peuvent perdre de la valeur, indépendamment de leur état, selon le secteur dans lequel elle se trouve. Selon l’approche de M. Kiyosaki, une maison fait sortir de l’argent de nos poches chaque mois, de même qu’une voiture. Quand il s’agit de dépenser et de s’endetter pour se loger, la personne qui expérimente la frugalité risque fortement de choisir de faire l’achat d’une propriété locative ou d’être en collocation.

En utilisant l’emprunt hypothécaire pour faire l’achat d’un immeuble a revenu, on reçoit chaque mois de l’argent des locataires. Évidemment il faut gérer son bien et y consacrer du temps et de l’énergie, ce qui est d’ailleurs aussi valable pour une maison. Si l’on est capable de s’occuper de l’achat et de l’entretien d’une maison, alors l’on peut sans doute s’occuper d’un plex.

Ce qui fait la différence entre les deux types d’endettement ici c’est d’une part une dette qui va faire rentrer de l’argent dans ses poches chaque mois et une autre qui fait sortir de l’argent de ses poches chaque mois.

Achats impulsifs

Pour ma part j’ai failli à quelques reprises, me laisser emporter par mes émotions quand j’essayais de faire l’achat d’un duplex. Heureusement, mon budget et mon tableau de calcul de rentabilité ne m’ont pas permis d’aller plus loin…

La plupart des dépenses nocives pour le portefeuille sont issues d’une prise de décision déclenchée par les émotions. Il faut donc trouver l’équilibre entre son instinct et les calculs factuels, surtout lorsque vient le temps de faire un investissement.

Pendant quelques années, je n’avais pas d’argent de côté, je n’avais pas du tout pensé à mon train de vie et de comment j’allais le financer. Par contre, j’avais les ambitions de réaliser les projets qui me tiennent encore à cœur aujourd’hui. Même si mon potentiel d’investissement était minime, j’aurais pu optimiser mes finances. Je n’avais pas encore compris comment circule l’argent et je n’étais pas conscient des répercussions qu’une gestion saine de ses finances pouvait avoir sur sa qualité de vie générale.

Cet intérêt pour la construction de mon patrimoine a vraiment été déclenché par la lecture. Que ce soit par les livres, les blogues, les forums ou les vidéos youtube, toutes ces plateformes offrent aujourd’hui une quantité de trucs et astuces pour se développer dans à peu près n’importe quel domaine. Les moteurs de recherche font en sorte qu’un type de contenu regardé sera proposé de façon incrémentale si l’on continu à le consommer. Cet un processus efficace pour développer sa compréhension d’un sujet qui nous intéresse. Les contenus liés peuvent aussi être des points de vue opposés qui traitent du même sujet, ce qui donne une vision d’ensemble sur ce sujet en particulier. On peut donc se faire une idée assez rapide et développer sa pensée autour de ce qui suscite notre intérêt.

Souscrire à bonne idée c’est une chose. Ce qui fait la différence, c’est lorsque l’on a assez de motivation et que l’on s’y investi assez pour la mettre en pratique et la concrétiser dans le monde réel. Si l’argent n’est qu’un outil, c’est un outil qui est au cœur de la plupart des sphères d’activités des gens. Que ce soit pour avoir du temps libre à passer avec ses proches ou pour créer son entreprise, la gestion optimale de ses finances est fondamentale. Même quelqu’un qui a pour objectif de produire sa propre nourriture et sa propre énergie sera poussé à avoir un bon regard sur les entrées et sortis d’argent dans son portefeuille. Que ce soit pour l’achat du terrain adéquat ou l’acquisition des matériaux de constructions de sa maison, même en ayant pour but de devenir auto-suffisant, on doit considérer l’optimisation de ses finances et de son patrimoine.

Investir par le truchement de la frugalité

Ça peut sembler paradoxal de se satisfaire de besoins matériels réduits, de profiter au maximum des choses simples et à la fois de travailler à la construction de son patrimoine financier. Ce sont pourtant deux préceptes qui se complètent très bien.

La frugalité pour moi c’est oui d’une part consommer moins, mais c’est surtout de consommer d’une manière optimisée tout en maximisant le bienêtre. Pour pouvoir profiter de la liberté de choisir de travailler ou non, il faut commencer par mettre de côté ses émotions quand il s’agit d’argent. Une fois que l’on comprend comment être en contrôle de ses finances, c’est à ce moment-là qu’il est possible de se diriger vers la réalisation de ses objectifs à moyen-long terme et de vivre une vie plus épanouie.

Avoir un esprit ouvert et garder son sang froid surtout quand vient le temps d’investir, permet de jouer mieux au jeu de l’argent en se focalisant sur l’obtention de plus de bienêtre. Si l’on pousse plus loin le bien fait de la frugalité, on peut résumer cela en disant que la personne frugale à compris que de reporter sa satisfaction immédiate lui permet d’avoir une satisfaction beaucoup plus profonde par la suite. Que ce soit pour s’aligner avec ses valeurs écologiques ou pour se libérer plus de temps, le mode de vie frugal est un avantage considérable.

Et vous, à quel point avez-vous un mode de vie frugal et quel rôle il peut jouer dans votre stratégie d’investissement?

    1 Response to "Trouver l’équilibre entre frugalisme et investissement"

    • mp3

      This was a super good piece. You now have a big fan. Thank you for creating it. Moyra Thorin Warden

Leave a Reply

Your email address will not be published.